Corée du Sud : trop de diplômes tuent le travail

Ce n’est pas incohérent avec le numérique et l’émergence des doers. Beaucoup de compétences s’acquièrent sur le tas et ne nécessitent pas de prérequis théoriques. Du coup la société numérique ne serait pas tant une société de la connaissance et du diplôme qu’on l’a pensé initialement.

Corée du Sud : trop de diplômes tuent le travail.

Laisser un commentaire