Dans Esprit ce mois-ci : comment combattre le virus du conspirationnisme sur Internet ?

La rédaction de Esprit m’a fait le plaisir de me demander une réflexion sur « le virus du conspirationnisme » sur Internet et les réseaux sociaux – un phénomène accentué par l’apparition du conspi-business, et par des phénomènes de tunnels et de cascades informationnels qui enchaînent le public et mettent à mal la liberté de conscience.

Des pistes de réponse ? On pourrait notamment protéger la diversité de l’information sur les plateformes en ligne, redonner un statut aux témoins et aux victimes et apprendre à rentrer dans une logique d’infiltration cognitive plutôt que de faire de la contre-propagande.  

Et pour ceux qui connaissent, c’était l’occasion de citer Robert Anton Wilson, Chris Carter et Cass Sunstein. Enjoy !

ESPRIT-2015-11-couv-1re sans+

Au-delà de ma contribution et de mes quelques propositions, le dossier se compose notamment d’un entretien avec la philosophe Aurélie Ledoux qui interroge notre regard critique sur les images, d’un article de Gérald Bronner sur la logique du conspirationnisme, et d’un article de Marc-Olivier Padis sur le style paranoïaque des conspirationnnistes qui fera plaisir aux anciens lecteurs de Hofstadter. 

Mon article est ici : « Le virus du conspirationnisme »

Le dossier est ici : « La passion du complot »

Et si vous voulez faire un peu de veille, n’hésitez pas à suivre l’excellent blog Conspiracy Watch.

2 réflexions sur « Dans Esprit ce mois-ci : comment combattre le virus du conspirationnisme sur Internet ? »

  1. Ton article décrit bien les trucs et astuces des adeptes de la théorie du complot. Une parade est de hiérarchiser les opinions des communautés selon une échelle allant de simple, attestée, démontrée, confirmée, révélation. Les fausses révélations ne seraient que des opinions simples qui ne font qu’exprimer des coïncidences non confirmées.

Laisser un commentaire